L’histoire du Land Cruiser

L’histoire du Land Cruiser
2019, octobre 16

 

L’histoire du Land Cruiser reflète la promesse de la marque - qualité, durabilité et fiabilité. Le Land Cruiser est un compagnon rassurant pour travailler et mener une multitude de styles de vie. C’est une voiture qui transporte la vie et les objets des hommes et qui répond à leurs besoins de mobilité. C’est incontestablement une voiture qui permet aux gens d’aller où ils veulent, quand ils veulent, et de rentrer sains et saufs.


Le Land Cruiser est la voiture vendue depuis le plus longtemps par Toyota. Lancé en novembre 1951 sous le nom de « Jeep BJ » signé Toyota, sa production s’est poursuivi pendant 68 ans, des versions étant constamment développées et de nouvelles séries créées. 

 


Toyota part outre-mer

 

 

Les premières exportations d’envergure du Land Cruiser ont commencé avec le Land Cruiser 20 Series, lancée en novembre 1955, quatre ans après le lancement de la voiture de première génération. Depuis lors, Toyota a constamment développé des versions qui répondent aux besoins des clients, sans sacrifier la fiabilité, la durabilité et sa convivialité sur des routes en mauvais état, qui se situent au cœur des concepts de développement ayant inspiré le Land Cruiser. Pour ces raisons, les clients du monde entier demeurent fidèles au Land Cruiser. Au début, moins de 100 unités étaient exportées chaque année ; en 1965, 10 ans après le lancement des exportations à grande échelle, ce chiffre dépassait les 10 000 unités par an. À l’heure actuelle, le Land Cruiser est vendu dans environ 170 pays et régions du monde, environ 400 000 unités étant vendus chaque année.

 

 

Le Land Cruiser a contribué de manière significative à renforcer la confiance dans la marque Toyota dans le monde entier. Affichant une fiabilité et une durabilité exceptionnelles, les véhicules Land Cruiser 40 Series continuent aujourd’hui d’arpenter certaines régions du monde, environ 50 ans après leur construction.

 


L’évolution du Land Cruiser 

 

       Land Cruiser BJ series

En 1951, le Toyota Jeep BJ a été développé pour répondre aux besoins des unités de réserve de la police nationale (aujourd’hui Force terrestre d’autodéfense japonaise). Lors des tests réalisés, le véhicule a réalisé des prouesses technologiques l’amenant à évoluer sur des routes que seuls les chevaux étaient autrefois capables de franchir - reproduisant la légendaire montée d’un guerrier samouraï vers le temple shinto au sommet du mont Atago et empruntant l’ancien itinéraire de pèlerinage jusqu’à la sixième station du mont Fuji. Bien que le moteur à grosse cylindrée de la Toyota Jeep BJ affichait des performances supérieures, l’unité de réserve de la police nationale opta finalement pour la Jeep de Mitsubishi. 


Il a fallu attendre août 1953 pour assister au début de la production en série. En 1954, le nom « Toyota Jeep BJ » laisse la place (Willys-Overland Motors ayant déposé la marque « Jeep ») au fameux Land Cruiser.

 

 

 

        Land Cruiser 20 series 

Le Land Cruiser de deuxième génération, appelé Land Cruiser 20 Series, sort en novembre 1955 et, quatre ans après le lancement du concept original, marque le passage d’un engin militaire à un véhicule utilitaire civil. Les évolutions étaient évidentes avec une carrosserie arrondie, des phares intégrés et une cabine plus spacieuse.


Avec la deuxième génération, Land Cruiser est le premier Toyota à être commercialisé sur le marché étranger.

 

 

 

 

 

 

 

        Land Cruiser 40 Series

 

Le design du Land Cruiser 40 Series, celui de troisième génération, lancé en 1960, a été complètement repensé, bien que le profane ait souvent du mal à le différencier de son prédécesseur.


Les quatre empattements au choix permettaient d’innombrables permutations, de la carrosserie ouverte fidèle au style original au transport de troupes fermé, ou « Bush Taxi », comme il est surnommé avec affection en Afrique de l’Ouest. Il existait un Land Cruiser répondant aux besoins de chacun, entraînant une hausse exponentielle des ventes.

 

 

En 1965, le 50 000e Land Cruiser quittait la chaîne de production, suivi du 100 000e en 1968. Quatre ans plus tard, la flotte comptait un total de 200 000 exemplaires, le 800 000e exemplaire étant construit en 1979. Le chiffre record d’un million a été atteint en 1980 ; en 2019, c’est une nouvelle étape qui a été franchie : plus de 10 millions d’unités de Land Cruiser ont été vendues dans le monde entier, atteignant de nouvelles destinations et vous transportant en toute sécurité à travers vos aventures.  

 

 

 

 

 

Nous entendons continuer notre traversée de la planète à la découverte de nouvelles aventures.

Nous allons de l’avant, pour atteindre de nouveaux sommets.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à la liste